McAfee vous protège de Facebook

C’est un fait: Les plus discrets d’entre nous rechignent à publier des photos personnelles sur Facebook. Et à raison! Car si vous paramétrez votre profil de la manière la plus restrictive, il sera toujours possible pour vos amis de partager les photos que vous mettez en ligne, et ce même si vous décidez de ne pas y figurer. Bref, on est vraiment cerné! On attendait alors une réponse des équipes de Facebook

C’est finalement l’entreprise McAfee qui rompt ce silence assourdissant pour résoudre le problème. Après un ludique What About Me, le célèbre éditeur d’antivirus, en collaboration avec Intel, vient en effet surfer sur la vague de l’  » identité numérique« . Les deux compagnies proposent une solution unique pour les photos, avec une application Facebook intitulée «  Social Protection « . Le principe est simple: Verrouiller l’accès à vos photos, en empêchant quiconque de les partager, de les télécharger voire même d’en faire une capture d’écran. Ça ne rigole plus. Le programme embarqué sur votre page Facebook, se chargera de crypter et stocker non plus sur le célèbre réseau social mais bien sur un serveur d’Intel. Ainsi, les personnes non autorisées verront uniquement des clichés floutés.

Et l’éditeur ne s’arrête pas en si bon chemin. Les photos mis en ligne par d’autres utilisateurs pourront être épinglées par Social Protection à chaque fois que votre visage semblera y figurer. Hé oui, la reconnaissance faciale sera enfin utilisée à votre avantage. Reste à savoir comment cette protection automatique sera mise en œuvre par McAfee et si celle-ci sera à 100% fiable. Lancée à la fin Août, la bêta gratuite pourrait néanmoins représenter un bon compromis pour les utilisateurs qui souhaitent diffuser leurs photos sans risquer une fuite malencontreuse. Social Protection sera d’abord disponible sur Internet Explorer, Firefox et Chrome. Les versions Mac, IOS et Androïd suivront avant la fin de l’année.

C’est étrange qu’il ait fallu attendre si longtemps pour trouver une solution si drastique dont il est possible qu’elle soit payante un jour… Facebook n’a vraiment pas de quoi être fier.

Publicités